Responsable Fundraising et Développement (H/F) / CDI – MARSEILLE (Réf. : 22FRRESPFUND)

Responsable Fundraising et Développement (H/F) / CDI – MARSEILLE (Réf. : 22FRRESPFUND)

I. MISSIONS

Sous la supervision de la directrice générale, vous serez responsable du développement des ressources de Santé Sud (fonds publics, fonds privés, dons), de l’animation des relations avec les partenaires financiers, et de l’augmentation la notoriété de Santé Sud.

A. Développement, animation, et fidélisation des financeurs publics et privés

  • Assurer la veille des bailleurs et identifier les opportunités de financement (bailleurs institutionnels, financeurs privés.)
  • Développer le portefeuille de partenaires financiers de l’ONG
  • Appuyer et accompagner le montage des projets/propositions dans leur aspect montage financier, dossiers administratifs, exigences bailleurs. Contrôle qualité et validation finale des propositions techniques et financières avant envoi aux bailleurs
  • Identifier, contacter, convaincre et intégrer de nouveaux financeurs (fondations, bailleurs, collectivités…)
  • Appuyer la rédaction et/ou rédaction (partie inclusion fin) des propositions techniques et financières. Coordonner les équipes programme et terrain pour le montage des propositions
  • Gérer les relations avec les partenaires financiers, assurer la continuité des échanges, le suivi des financements, le passage à des relations stratégiques
  • Animer le suivi des échéances bailleurs (conventions en cours et dépôts à faire) auprès de l’équipe programme

B. Collecte de dons

  • Définir la stratégie collecte de dons et la décliner en plan d’action, sur la base du concept « soignants engagés »
  • Mener les actions pour développer la base de donateurs et augmenter le volume de dons
  • Gérer l’ensemble du cycle de don au niveau administratif
  • Mesurer l’efficacité des campagnes d’appel aux dons (ratio cout/bénéfice, nombre de nouveaux donateurs, suivi de la récurrence des dons…)
  • Animer la relation aux donateurs (newsletter, accueil, etc.)
  • Identifier, évaluer la pertinence, et définir une stratégie éventuelle sur d’autres formes de dons individuels (l’arrondi, crowdfunding, don gratuit, legs…)

C. Communication

  • Définir une stratégie communication qui permette de développer la notoriété de Santé Sud et de soutenir les actions de collecte de dons
  • Mettre en place et suivre les outils permettant de mesurer l’impact des actions de communication sur le fundraising et d’optimiser les différents leviers de communication ;
  • Appuyer les programmes dans leurs besoins en outils de communication
  • Gérer le site internet : messages clefs, mises à jour, page dons
  • Concevoir et diffuser les éléments de communication à utiliser par tous : présentations de Santé Sud, ppt, etc.
  • Concevoir annuellement le rapport d’activité

II. POSITION DANS L’ASSOCIATION

  • Le.a responsable Fundraising et Développement dépend hiérarchiquement de la directrice générale.
  • Le.a responsable Fundraising et Développement encadre directement :
    • L’assistant.e fundraising
    • L’assistant.e communication
  • Le.a responsable Fundraising et Développement travaille en lien étroit avec les responsables programmes et les équipes terrain

III. PROFIL ATTENDU

  • Formation supérieure M2 (école de commerce, université)
  • Expérience dans le domaine de la gestion de projet et/ou de la levée de fonds
  • Sens commercial prononcé, goût pour le développement et la prise d’initiative
  • Autonome et proactif, adaptable et réactif
  • Bonne connaissance des procédures des bailleurs publics sur les appels d’offres et appels à projets
  • Intérêt pour les activités de Santé Sud

IV. DETAILS DU POSTE

  • CDI, temps plein basé à Marseille
  • Déplacements à prévoir (Paris, Genève, autres si nécessaire)
  • Prise de poste : Dès que possible
  • Rémunération selon profil

Responsable programmes (H/F) / CDD – MARSEILLE (Réf. : 22FRRESPPROG2)

Responsable programmes (H/F) / CDD – MARSEILLE (Réf. : 22FRRESPPROG2)

I. MISSIONS

Le/la responsable programme « Santé, droits sexuels et reproductifs et égalité de genre » est en charge de :

  • La stratégie et méthodologie sur son périmètre thématique
  • La conception et le pilotage des programmes
  • Les relations bailleurs et la levée de fonds

A. Stratégie et méthodologie

Le/la responsable programmes :

  • Analyse et dresse le bilan des actions, de leur impact, de leur pertinence
  • Définit, en lien avec la direction, la stratégie sur la thématique de son portefeuille
  • Conçoit et diffuse des modes d’action, des méthodologies, et des outils représentant le savoir-faire et la valeur ajoutée de Santé Sud sur son périmètre thématique

B. Conception et pilotage des programmes

Le/la responsable programmes assure l’ensemble des fonctions suivantes :

Conception

  • Assure une veille sur les opportunités (opérationnelles, partenariales, et financières) en lien avec la thématique de son portefeuille
  • Conçoit et dépose des projets alignés avec la thématique de son portefeuille, en lien avec les responsables terrain

Pilotage et opérations

  • Pilote la mise en œuvre des activités et assure l’atteinte des résultats et l’impact des projets, notamment en appuyant les activités des équipes terrain
  • Conçoit les outils, guides, supports nécessaires dans les programmes, en mobilisant l’expertise nécessaire
  • Diffuse ces outils, forme et accompagne les équipes dans leur utilisation
  • Accompagne les chef.fes de projet, coordinateurs terrain, responsables d’opérations etc. dans leurs capacités de mise en œuvre et de pilotage des projets

Partenariats

  • Identifie et mobilise les partenaires nécessaires et pertinents pour les projets, en lien avec les responsables terrain
  • Assure la redevabilité technique et financière de la part des partenaires de mise en œuvre

Evaluation / capitalisation

  • Conçoit et anime des systèmes d’évaluation permettant d’apprécier l’efficacité des projets, de rendre compte aux bailleurs, et d’améliorer les modes d’intervention
  • Valorise les résultats des programmes, en interne (réunions transversales, partage d’expérience, etc.) et en externe auprès des partenaires techniques et financiers et dans le cadre de la communication (rapport annuel, campagnes de communication, etc.)

C. Relations bailleurs et levée de fonds

Le/la responsable programmes est responsable du financement des actions de son portefeuille et de la redevabilité bailleurs :

  • En lien avec le pôle partenariat et fundraising, il/elle identifie les opportunités de financement, et constitue les dossiers de demande de fonds
  • Pilote l’avancement des dépenses, la révision des prévisionnels (financiers et opérationnels) et le cas échéant, établit et négocie les avenants avec les bailleurs
  • Assure le respect de l’ensemble des échéances bailleurs : rapports techniques et financiers, audits, évaluations…
  • En lien avec et/ou sur la demande du pôle partenariats et fundraising, participe à l’animation des relations partenariales (RDV, présentations, etc.)

II. POSITIONNEMENT DANS L’ASSOCIATION

  • Le/la Responsable de Programmes Santé, droits sexuels et reproductifs et égalité de genre dépend hiérarchiquement de la directrice générale.
  • Il/elle travaille en lien étroit avec les pôles fundraising, gestion-finance, R&D et communication
  • Il/elle manage et accompagne les assistants programme (VSC).
  • Il/elle a une responsabilité fonctionnelle auprès des responsables terrain (directeur/rice pays, coordinateur/rice pays, responsables d’opérations, chef.fe.s de projet, etc.).

 

III. PROFIL ATTENDU

  • Formation : école de management, relations internationales, gestion de projet
  • Expérience en gestion de projets de développement et gestion de financements (AFD, UE, fondations)
  • Expérience en management d’équipe
  • Dynamisme et esprit d’initiative, autonomie, rigueur
  • Intérêt pour les questions d’égalité de genre, de SSR, de planification familiale. Adhésion aux valeurs portées par Santé Sud

 

IV. DETAILS DU POSTE

  • Lieu : Siège de Santé Sud, Marseille 3ème Déplacements à prévoir dans les pays d’intervention
  • CDD de 12 mois, temps plein – Statut cadre
  • Prise de poste : Dès que possible
  • Rémunération selon profil

Responsable psychosocial et santé mentale (H/F) / MAROC (Réf. : 22MAROCRESPPSY)

Responsable psychosocial et santé mentale (H/F) / MAROC (Réf. : 22MAROCRESPPSY)

I – CONTEXTE

La santé sexuelle, reproductive et infantile et la promotion des droits sexuels et reproductifs font partie des secteurs de spécialisation et priorités d’action de Santé Sud depuis 30 ans. Santé Sud est présente au Maroc depuis 2013 et y mène actuellement 3 projets :

  • 3INAYA, financé par l’Union européenne, a pour objectif de contribuer au renforcement de la santé sexuelle, des droits sexuels et reproductifs et de l’égalité de genre au Maroc.
  • Enfance handicap, financé par la Fondation Dora, a pour objectif de prévenir, repérer et prendre en charge les troubles de développement chez les enfants sans soutien familial dans la région de Souss Massa.
  • Boujdour, financé par Siemens Gamesa, a pour objectif de Renforcer le système de santé de la Province de Boujdour.

Le projet 3INAYA, conduit par Santé Sud (OSC cheffe de file) et le Réseau LDDF-Injad, a pour ambition de contribuer au renforcement de la santé sexuelle, des droits sexuels et reproductifs et de l’égalité de genre au Maroc. Ses activités et résultats visent à promouvoir l’égalité femmes-hommes en améliorant les connaissances des individus (jeunes, femmes et hommes), de leurs relations (familles, entourage), des communautés (urbaines, rurales, religieuses, traditionnelles) et de la société concernant le rôle, les droits et les perspectives des femmes. En ciblant chaque niveau de l’environnement des femmes, l’action vise un changement de paradigme concernant la perception des femmes et le respect de leurs droits, dont en premier lieu le droit à la santé, incluant la lutte contre les discriminations et violences basées sur le genre.

II – MISSIONS

Sous la supervision de la cheffe de projet et en étroite collaboration avec les équipes terrain du projet 3INAYA, le.la responsable psychosocial est chargé.e de la planification, de la mise en œuvre, du suivi et du reporting de toutes les activités liées au soutien psychosocial et à la santé mentale du projet.

Il.Elle a pour rôle le renforcement des capacités des professionnel.les des structures de santé ciblées en lien avec le.la responsable SSR (Santé Sexuelle Reproductive) et l’expert.e médecin VBG (Violences basées sur le genre) et appuiera la mise en œuvre du projet de service des Unités Intégrées de Prise En Charge (UIPEC) des femmes et des enfants victimes de violence de 3 centres hospitaliers. Il.Elle assurera la formation continue des écoutantes et assistantes sociales au soutien psycho-social des survivant-e-s et co-construira les activités de soutien des équipes des OSC et de santé pour lutter contre les risques psychosociaux avec l’expert recruté tout en assurant le mentorat à distance.

Ses missions principales sont les suivantes :

A. Pilotage et mise en œuvre des activités liées au soutien psychosocial et à la santé mentale

– Assurer l’intégration de la santé mentale et du soutien psychosocial dans la stratégie générale du projet ;

– Assurer la formation continue des écoutantes et assistantes sociales au soutien psycho-social des survivant.es ;

– Assurer la qualité des actions de soutien psychosocial (groupes de parole, suivi des survivant.es de VBG, etc.) via des points réguliers avec les OSC partenaires et les équipes des UIPEC partenaires ;

B. Planification, suivi et reporting sur son périmètre de responsabilité

– Définir un plan d’action pour la mise en œuvre des activités liées au soutien psychosocial et à la santé mentale ;

– Rédiger des comptes rendus de supervision ainsi que des rapports mensuels d’activité permettant de faire ressortir les aspects qualitatifs et les données quantitatives collectées ;

– En appui à la cheffe de projet, fournir les éléments nécessaires à la réalisation des rapports internes et externes sur le périmètre SSR du projet

C. Capitalisation et évaluation

En appui à la Cheffe de projet et à la Chargé.e de suivi-évaluation, capitalisation et communication :

– Participer à la définition et au suivi d’un cadre de suivi-évaluation concernant les activités psychosociales mises en œuvre

– Appui au cadrage et à la rédaction des documents de capitalisation des méthodes d’intervention du projet et des bonnes pratiques ;

– Appui au développement d’outils de monitoring des indicateurs et de collecte des données.

 

III – PROFIL ATTENDU

Formation :

  • Titulaire d’un diplôme d’assistant·e de service social ou équivalent (travail social, licence en sociologie, psychologie)
  • Spécialisation en genre et/ou prise en charge des victimes de violences basées sur le genre fortement appréciée

Expérience :

  • Expérience professionnelle (minimum 2 ans) dans des projets d’accompagnement de femmes et/ou enfants victimes de violences
  • Expérience professionnelle en tant que cadre / responsable de centre d’écoute / UIPEC / service de prise en charge psychosociale
  • Expérience de formateur·rice / formation formateur·rices
  • Expérience en ONG nationale ou internationale, ou auprès d’une agence de coopération appréciée

Compétences requises :

  • Maîtrise des outils et méthodologie de la démarche qualité en établissement de soin / protection sociale
  • Capacités pédagogiques de formation / formation de formateur·rices
  • Maîtrise des mécanismes, outils et approches de la prise en charge des FEVV
  • Connaissance des institutions publiques sectorielle de référence (santé, protection sociale) et maîtrise de la législation marocaine relative à la protection de la femme et des FEVV
  • Excellentes capacités organisationnelles et rédactionnelles
  • Excellentes capacités relationnelles, sens de la diplomatie
  • Maîtrise orale et écrite du français, de l’arabe indispensable et du Darija obligatoire, Amazigh souhaité

Le.la candidat.e retenu.e devra adhérer aux valeurs de Santé Sud et démontrer un engagement pour l’égalité de genre et les droits des femmes

 

IV – CONDITIONS D’EXERCICE

Type de contrat : Contrat de droit local ou statut d’autoentrepreneur (fortement apprécié) ou Volontariat de Solidarité international (VSI) selon profil

Durée : 12 mois renouvelables. Poste à pourvoir dès que possible.

Ouvert aux expatriés : Oui

Lieu de travail : Poste basé à Rabat, au Maroc, avec déplacements fréquents dans les zones de mise en œuvre du projet. Télétravail possible selon cadre en vigueur.

Pour les expatriés :

  • Assurance : prise en charge de la mutuelle à 100% (avec assistance médicale et rapatriement)
  • Avion : Prise en charge à 100% des billets d’avion domicile – pays d’affectation au départ et au retour de mission