Mayotte
2021 à 2023
En cours

Une démarche communautaire renforcée pour la promotion globale de la santé des populations vulnérables à Mayotte

Diagnostic

Le niveau de vie à Mayotte, 101ème département français, est globalement faible, 2 personnes sur 3 vivant dans un quartier prioritaire, avec un faible accès à l’eau courante, à l’eau potable et à l’électricité. En 2017, 39% des résidences principales étaient en tôle, en végétal ou en terre et 59% d’entre elles ne bénéficient pas du confort sanitaire de base.

Le taux de natalité est l’un des plus important en France, avec une croissance démographique de +3,4% par an et un indice de fécondité de 5 enfants par femme. De plus, les indicateurs de santé périnatale sont globalement plus défavorables que dans les autres départements français.

Egalement, en 2017, 48% de la population était de nationalité étrangère dont 90% d’origine comorienne. Une grande partie de ces communautés vivant en situation illégale, la peur des contrôles de police et expulsions représente, avec la pauvreté, l’un des motifs principaux de non-consultations ou de retards de prises en charge médicales. Le système de santé est quasi exclusivement basé sur le service public avec le Centre Hospitalier de Mayotte. Et si l’île dispose d’un bon maillage autour du site hospitalier principal, il est déploré un déficit chronique de professionnels de santé et un turn-over important.

Action

Santé Sud intervient en appui et avec les communautés de Petite Terre au sein des quartiers prioritaires de La Vigie et Totto Rossa. L’action est portée par des relais communautaires, issus de la communauté même et ayant une bonne connaissance du contexte et des habitant·es. Le projet est basé sur des partenariats avec les acteurs·trices de la société civile afin d’harmoniser les pratiques, d’échanger et de développer davantage de synergies, notamment concernant la formation des équipes d’animateurs·trices et de relais communautaires en santé. Egalement, les partenariats avec les structures de santé comme la PMI permettent d’assurer la prise en charge de population habituellement éloignées des soins

La démarche communautaire ainsi que le renforcement des partenariats permettent la mise en œuvre de différentes actions allant de la sensibilisation et prévention sur différentes thématiques de santé prioritaires, au dépistage et au suivi de la malnutrition des enfants. Des partenariats avec des structures locales permettent en outre le financement de micro-projets à l’initiative des membres de la communauté, comme par exemple la création d’un jardin partagé, de cours de cuisine et de nutrition, ou le ramassage des déchets.

Partenaires opérationnels
  • Horizon
  • Croix-Rouge
  • REPEMA
  • Médecins du Monde
  • Rediab'Ylang
  • Narike M'Sada
  • Mlezi Maore
  • Communauté des Communes de Petite Terre (CCPT)
  • PMI de Petite Terre
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Agence Régionale de Santé Mayotte (ARS)

Impact

Augmentation de 30% des personnes vulnérables suivies et orientées vers des structures de soins adaptées
Formation de 13 relais communautaires et 2 animateur·rices pour répondre aux besoins prioritaires de santé des populations
Renforcement des partenariats des acteur·rices en santé de l’île pour former un réseau solide en santé communautaire et assurer une meilleure prise en charge des patient·es dans leur parcours de soins