Maroc
Janvier 2022 à Décembre 2022
En cours

Prévenir, repérer et prendre en charge les troubles du développement chez les enfants sans soutien familial dans la région de Souss Massa au Maroc

Diagnostic

Au Maroc, les discriminations subies par les femmes ayant un enfant en dehors du cadre du mariage constituent l’une des principales causes d’abandon. De plus, le cadre légal marocain relatif à la protection de l’enfance se limite à l’application de la Kafala, une procédure d’adoption spécifique au droit musulman, qui ne permet pas l’adoption pleine et entière, et au placement en établissement de protection sociale (EPS).

En conséquence, la majeure partie des enfants sans soutien familial sont placés en institution, dans des établissements qui ne répondent pas toujours aux normes de qualité relatives à la protection de remplacement.

En leur sein, la prise en charge des enfants se limite aux besoins primaires, avec un travail psychoaffectif et éducatif réduit. L’état de santé physique, psychologique et social de ces enfants est souvent préoccupant, avec un taux anormalement élevé de décès et une prévalence beaucoup plus élevée que couramment de situations de handicap. La majorité des troubles du développement sont ainsi non diagnostiqués et non pris en charge.

 

Action

Grâce aux actions initiées dans la 1ère phase de projet, Santé Sud prolonge et renforce son accompagnement des organisations de la société civile en charge de l’accueil des enfants sans soutien familial et/ou en situation de handicap. Pour que les nouveaux dispositifs initiés soient pleinement opérationnels, le projet prévoit :

 

  • Le renforcement des capacités des organisations de la société civile partenaires par l’accompagnement à la structuration de leurs actions

 

  • Le renforcement de la qualité de l’offre de soins pour les nouveaux nés à risque et les enfants porteurs de pathologies invalidantes par l’amélioration de la prévention, du dépistage et de la prise en charge précoce

 

Pour se faire, les actions principales seront : le repérage des enfants à besoins spécifiques au sein des EPS ; la réalisation de bilans pluridisciplinaires des enfants repérés ; la formation des professionnel·les des EPS ; des ateliers de sensibilisation et d’éducation relative à la santé périnatale et au dépistage précoce de troubles ; l’accompagnement de l’équipe de l’AEH pour permettre la création d’une unité de dépistage et prise en charge précoce ; l’accompagnement à l’opérationnalisation du projet d’établissement de l’EPS de Tazzanine.

Western Sahara

Partenaires opérationnels
  • L’Association de l’Enfance Handicapée (AEH)
  • L’Etablissement de Protection Sociale (EPS) de Tazzanine
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Fondation Dora

Impact

20 professionnel·les de l’Association pour l’Enfance Handicapée (AEH) et 38 professionnel·les de l’Association Tazzanine sont renforcés dans leurs capacités de prise en charge des enfants
300 enfants ont de meilleures conditions d’accueil et de prise en charge
150 femmes vulnérables sont sensibilisées aux enjeux de la périnatalité et du développement de l’enfant