Médecin / Interne en Médecine / MAURITANIE (Réf. : 22MAURMED)

Médecin / Interne en Médecine / MAURITANIE (Réf. : 22MAURMED)

I. CONTEXTE

Santé Sud intervient en Mauritanie depuis 1991 dans le cadre de projets de renforcement du système de santé et plus particulièrement concernant la filière de soins de santé maternelle et infantile, d’abord dans la région de Kiffa, ensuite dans la région de Néma et à Nouackchott. Santé Sud a aussi travaillé sur la mise en place d’un dispositif optimisé de prise en charge de la santé mentale dans la communauté urbaine de Nouakchott. Aujourd’hui, Santé Sud met en œuvre trois projets en Mauritanie : l’un de lutte contre la drépanocytose, l’autre de renforcement du continuum des soins de santé sexuelle, reproductive et infantile et lutte contre toute forme de violences basées sur le genre et enfin le projet PasserElles sur l’intégration de la lutte contre la tuberculose, le paludisme, le VIH et ses co-infections aux services de la santé sexuelle et reproductive selon une approche sensible au genre qui démarre cette année.

Financé par la Direction de la Coopération International de Monaco et l’Agence Française de Développement, le « Projet concerté pour le renforcement des mécanismes de lutte contre la drépanocytose en Mauritanie » vise à diminuer la mortalité et la morbidité liées à la drépanocytose en Mauritanie. D’une durée de trois ans, ce projet a formé des professionnels de santé d’une vingtaine de centres de santé primaires et de plusieurs centres hospitaliers au dépistage et à la prise en charge de la drépanocytose et mis à disposition de ces formations sanitaires des tests de diagnostics rapides afin d’encourager le dépistage. Santé Sud prévoit de poursuivre cette formation à travers des missions de formation-action directement dans les formations sanitaires cibles, afin d’accompagner les professionnel.les de santé dans les consultations de patients pour améliorer les capacités de diagnostic et de prise en charge de la drépanocytose. La mise en œuvre de ce projet est assurée par Santé Sud en partenariat avec l’association locale ASDM (Association de Soutien aux Drépanocytaires de Mauritanie).

 

II. MISSIONS

Le médecin/L’interne sera sous la responsabilité de la Coordinatrice Nationale de Santé Sud en Mauritanie basée à Nouakchott ainsi que de la Responsable Programmes depuis le siège de Marseille. Le médecin/interne aura pour rôle « d’assurer l’accompagnement à la consultation des professionnels de santé formés par le projet ».

Pour ce faire l’interne se déplacera dans les centres de santé partenaires afin de :

  • Assurer le suivi des professionnels de santé formés grâce à un accompagnement à la consultation sous forme de formation-action dans les centres de santé partenaires :
    • Accompagner des consultations de diagnostic
    • Accompagner des consultations de suivi des patients dépistés atteints de la drépanocytose ;
    • Accompagner des consultations de conseil génétique à des patients dépistés porteur du trait drépanocytaire ;
  • Assister les professionnels de santé dans la formation en cascade de leurs pairs ;
  • Evaluer l’évolution des compétences des professionnel.les de santé ;
  • Accompagner la collecte et la transmission des indicateurs de dépistage et de prise en charge ;
  • Le cas échéant – et en s’appuyant sur les outils déjà existants – proposer et élaborer des outils permettant de faciliter le diagnostic et la prise en charge de la drépanocytose et de pérenniser les savoirs transmis ;
  • Rédiger et transmettre des rapports d’activité à Santé Sud.

 

III. PROFIL ATTENDU

Formation : Avoir terminé les deux premiers cycles des études de médecines et justifier de bons résultats. Préparer/Etre titulaire d’un Diplôme d’études spécialisées sur une thématique en lien avec la drépanocytose est un plus.

Expérience :

  • Une expérience dans la prise en charge de la drépanocytose est un vrai plus.
  • Une expérience dans le domaine de la solidarité internationale est un plus.

Compétences requises :

  • Capacité à réaliser des diagnostics et à prendre en charge des patients en centre de santé primaire, et dans des services de centres hospitaliers (urgence, médecine interne, gynécologie-obstétrique, pédiatrie) ;
  • Connaissance de la drépanocytose appréciée, ou capacité à monter en compétences sur le sujet grâce à l’expertise disponible sur le projet ;
  • Facilitées et appétit à transmettre ses connaissances ;
  • Bonne capacités rédactionnelles ;
  • Capacité d’adaptation à l’interculturalité +++.

 

IV. CONDITIONS D’EXERCICE

Type de contrat : Mission bénévole, stage ou Volontariat international

Durée :  1 mois à 6 mois entre septembre 2022 et Juillet 2023. Poste à pourvoir dès que possible.

Ouvert aux expatriés : Oui

Lieu de travail : Poste basé à Nouakchott, en Mauritanie, avec déplacements fréquents dans les zones de mise en œuvre du projet. Télétravail possible selon cadre en vigueur.

Avantages : Billet d’avion aller-retour vers Nouakchott, frais de visa et assurance. Dans le cas d’une mission bénévole, un perdiem sera également versé à l’expert pour couvrir les frais de logement et de repas durant toute la durée de la mission. Dans le cas d’un stage ou d’un volontariat, indemnités à négocier pour défraiement dans le cadre d’une mission à but humanitaire. Un briefing, puis un débriefing, au siège de Santé Sud à Marseille est prévu. Les frais de transport éventuels sont pris en charge par Santé Sud.

Pour les expatriés :

  • Assurance : prise en charge de la mutuelle à 100% (avec assistance médicale et rapatriement)
  • Avion : Prise en charge à 100% des billets d’avion domicile – pays d’affectation au départ et au retour de mission