Chef⸱fe de projet – Projet SentinElles / CDD local / TUNISIE / (Réf : 24TUNCP)

Chef⸱fe de projet – Projet SentinElles / CDD local / TUNISIE / (Réf : 24TUNCP)

Lieu : Tunis avec des déplacements dans les zones de mise en œuvre
du projet
Date limite de dépôt de candidature : 18/04/2024
Prise de fonction souhaitée : 01/05/2024

1. Santé Sud

Santé Sud est une ONG internationale engagée pour le droit à la santé pour tous et toutes. Nos programmes sont conçus selon une méthodologie de santé publique fondée sur les droits humains et l’égalité de genre. Depuis 1984, nous agissons sans remplacer, en renforçant les capacités de nos partenaires locaux pour que chacun·e ait accès à des soins de qualité. Nos partenaires sont les acteu·rices des systèmes de santé (autorités publiques de santé, services de santé primaires et de référence), les autorités locales de nos régions d’intervention, les organisations de la société civiles engagées pour le droit à la santé et les populations.

Actuellement, Santé Sud conduit des projets en Afrique de l’Ouest, au Maghreb, à Madagascar et à Mayotte et déploie son expertise autour de 4 thématiques d’action : Médicalisation des zones rurales & Santé communautaire ; Santé, droits sexuels et reproductifs et égalité de genre ; Santé et développement des enfants ; Lutte contre les maladies prioritaires & négligées.

Santé Sud en Tunisie

En Tunisie, Santé Sud accompagne depuis 1986 la protection des plus vulnérables dans différentes régions, à travers le développement de projets dans le domaine socio-médical.

Actuellement Sante Sud met en œuvre 2 programmes en Tunisie :

  • Un projet pour prévenir le handicap de la petite enfance
  • Un programme pour la promotion de la santé, des droits sexuels et reproductifs et de l’égalité
    de genre au Maghreb

2. CONTEXTE

Le programme SentinElles est mis en œuvre en partenariat avec l’association Beity et le Groupe
Tawhida Ben Cheikh, dans les régions du Grand Tunis et El Kasserine. Il vise à contribuer au
renforcement de la santé, des droits sexuels et reproductifs et d’égalité de genre au Maroc et en
Tunisie. D’une part, renforcera les mécanismes de prévention des complications et violences
gynécologiques et obstétricales (VGO), des VBG, de promotion de la santé et des droits sexuels
et reproductifs et de protection des survivant·es de VBG. Pour ce faire, il intervient auprès des
services de santé et de leur coordination avec les réseaux d’acteurs, notamment les OSC
féministes et les institutions publiques partenaires. D’autre part, ce projet vise à promouvoir
l’égalité de genre et les droits en santé sexuelle et reproductive auprès du grand public par des
actions de sensibilisation et de communication. L’approche orientée changement et le
renforcement des capacités des acteur·rices locaux·les sont au cœur de sa méthodologie. Elles
visent la transformation des normes et stéréotypes de genre, y compris les déterminants de genre
à l’œuvre au sein des systèmes de santé, pour permettre le renforcement du droit à la santé des
adolescentes et des femmes.

En Tunisie, ce programme s’inscrit dans un contexte marqué par des inégalités socio-culturelles
et économiques qui freinent l’accès à la santé des femmes et les exposent à des risques accrus
de violences basées sur le genre. D’importantes disparités spatiales existent également au
détriment des populations vivant en zones rurales, incluant les zones périphériques des grandes
villes, où l’accès aux services publics est restreint. Cette situation a un impact direct sur la santé
des femmes et accroit leur niveau d’isolement en matière de santé et de dépendance vis-à-vis
des hommes. Au niveau des structures de santé notamment (centres de santé de premier niveau
et hôpitaux), de nombreuses ruptures dans le parcours de santé sexuelle et reproductive des
adolescentes et des femmes sont observées (manque de référencement en cas de complications
médicales, manque de moyens humains et techniques dans les structures de santé).

3. L’EMPLOI

3.1 POSITION DANS L’ASSOCIATION

Sous la supervision directe du Coordinateur national de Santé Sud en Tunisie, le·la chef·fe de
projet aura la charge de la gestion quotidienne du projet SentinElles. Il·elle sera également en
lien avec la responsable programme « Santé Sexuelle et Reproductive – Egalité de genre » au
siège.

3.2. ATTRIBUTIONS ET RESPONSABILITES

  • La mise en œuvre opérationnelle du projet, y compris la logistique des activités du programme
  • La programmation budgétaire et le suivi des dépenses du projet
  • La gestion des partenariats du projet
  • L’évaluation des résultats du projet et leur analyse
  • L’information et la communication en interne et en externe
  • La redevabilité interne et externe.

Il s’agit donc de :

Garantir la bonne mise en œuvre du programme

Préparer la planification des activités en étroite concertation avec le coordinateur national, les partenaires du programme sur base des orientations stratégiques de la responsable programmes au siège :

  • Préparer les termes de référence de chaque activité
  • Piloter le programme selon les activités et le planning prévus et les résultats attendus du programme, et proposer les adaptations des activités selon l’évolution du contexte (état d’avancement, affectation des moyens)
  • Gérer le volet administratif (autorisations, traçabilité des ressources…) sous la
    supervision du coordinateur pays
  • Appuyer/coordonner l’intervention des expert·es sur le projet
  • Rédiger les rapports dû aux bailleurs de fonds
  • Superviser la logistique des activités : organiser, réguler, coordonner les moyens
    nécessaires pour la réalisation des activités en concertation avec les partenaires en
    prenant en compte les aspects humains, matériels, environnementaux et financiers.

Assurer le suivi budgétaire

  • Suivre l’état des dépenses selon le PAB
  • Assurer la cohérence entre les planifications financière et technique
  • Vérifier que les imputations budgétaires des dépenses des mois passés
  • Mettre à jour mensuellement le prévisionnel du PAB en concertation avec le coordinateur pays et la responsable programmes
  • S’assurer de la conformité des dépenses réalisées sur le projet avec les procédures Santé Sud et les procédures bailleurs en lien avec l’équipe administrative et financière ;
  • Identifier et analyser les écarts de réalisation avec le prévisionnel de dépense, proposer des ajustements au coordinateur national et la responsable programmes.

Réaliser la supervision générale des zones d’implémentation du programme

  • Superviser les activités des partenaires sur le terrain
  • Présenter les rapports périodiques d’avancement des activités

Evaluer l’atteinte des objectifs/ résultats du programme et capitaliser

  • Piloter la définition du cadre de suivi-évaluation concernant les activités mises en œuvre
    par Santé Sud et l’atteinte des indicateurs de résultat et d’impact visés par le projet en
    lien avec la responsable de programmes au siège
  • Réaliser le suivi des indicateurs par activité du programme et appuyer le suivi des
    indicateurs des activités réalisées par les partenaires
  • S’assurer de la remontée régulière des données selon le cadre de suivi-évaluation
  • Analyser et restituer les résultats de l’évaluation de l’ensemble des activités du
    programme
  • Vérifier la cohérence des données et analyser l’atteinte des résultats et l’impact du projet
  • Valoriser les résultats de l’évaluation à des fins de capitalisation

Conduire les partenariats

  • Collaborer activement avec les partenaires du projet (institutionnels et de la société civile) pour la mise en œuvre de l’ensemble des activités du projet
  • Développer la participation avec les acteurs locaux pour la bonne mise en œuvre des
    actions.

S’informer et communiquer

  • Représenter Santé Sud et ses actions menées dans le pays en externe (conformément au Guide de communication éthique de Santé Sud)
  • Communiquer en interne auprès de ses collaborateurs et de sa hiérarchie
  • Mettre en œuvre le plan de communication du projet et présenter les résultats du projet

Autres

  • Assurer toutes autres responsabilités s’avérant nécessaires selon la demande de la
    responsable de programmes du siège et/ou du coordinateur national de Santé Sud en
    Tunisie.

3.3. QUALIFICATIONS

Formation

  • BAC + 5 en gestion de projets de développement
  • Expérience minimum de cinq ans souhaitée à un poste similaire de chef de projet
  • Une formation ou expérience dans le domaine de la santé serait un plus

Expérience 

  • Expérience de collaboration avec les autorités gouvernementales,
    nationales/internationales institutions et société civile
  • Expérience de travail dans le domaine de la santé et l’appui aux personnes vulnérables et une expérience dans le domaine de la promotion des droits en santé sexuelle et reproductive/ la prise en charge des violences basées sur le genre serait en atout.
  • Une expérience préalable de travail avec des organisations internationales, des institutions/organisations non gouvernementales ou gouvernementales dans un contexte multiculturel est un avantage.

Compétences

  • Capacités pédagogiques, de dialogue, d’écoute et de travail en équipe multiculturelle et
    pluridisciplinaire
  • Excellentes capacités organisationnelles (planification, mise en œuvre, suivi-évaluation)
  • Excellentes compétences d’analyse et de synthèse
  • Excellentes capacités rédactionnelles et d’expression orale en français et en arabe
  • Excellentes aptitudes de communication
  • Esprit d’équipe et capacité à travailler de manière autonome
  • Maîtrise des outils informatiques – Word, Excel
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel
  • Le⸱la candidat⸱e retenu⸱e devra adhérer aux valeurs de Santé Sud et démontrer un
    engagement pour l’égalité de genre et les droits des femmes.

Langues

Pour ce poste, la maîtrise du français et de l’arabe est requise (oral et écrit).

3.4. CONDITIONS DE TRAVAIL

Statut : Contrat de droit local – CDD
Durée : 12 mois à compter du 01/05/2024
Temps de travail : 40h / semaine

4. PROCÉDURE DE RECRUTEMENT / CANDIDATURE

4.1. PRESENTATION DES OFFRES

Les candidats souhaitant postuler devront adresser leur dossier de candidature avant le 18 avril
2024 à 23h59 (heure de Tunisie) par mail à ap3@santesud.org copie ap.tunisie@santesud.org
sous la référence : 24TUNCP

Le dossier de candidature devra comporter les pièces suivantes :

  • Un CV
  • Une lettre de motivation
  • Au moins 2 références professionnelles
  • La copie des diplômes

Santé Sud contactera uniquement les candidat·es présélectionné·es. Toutes les candidatures
incomplètes seront automatiquement écartées. Sans nouvelle de notre part 15 jours après la
clôture des candidatures, vous pourrez considérer que votre candidature n’est pas retenue. Santé Sud s’accorde la possibilité de clore un recrutement avant la date limite. Merci pour votre
compréhension. Santé Sud s’engage contre toute forme de discrimination dans le cadre de sa politique de recrutement.