Maroc

Santé Sud promeut les droits en santé sexuelle et reproductive et l’égalité femmes-hommes au Maroc

Santé Sud promeut les droits en santé sexuelle  et reproductive et l’égalité femmes-hommes au Maroc

 

Au Maroc, 62,8% des femmes ont subi au moins un acte de violence – le milieu conjugal y étant particulièrement propice. Ces violences de genre, ou violences sexistes, sont souvent perçues comme une affaire privée et ne sont pas rapportées aux autorités. Les soignant·es ne sont pas formé·es à prendre en charge ces patientes, la qualité de leur accueil et des soins est assez faible et les violences gynécologiques et obstétricales sont fréquentes.

Autre constat : 11,3% des besoins en planification familiale sont jugés non satisfaits. Les femmes ne sont pas assez informées de leurs droits en santé sexuelle reproductive et peinent à avoir accès à ce type de soins.

 

 

 

Santé Sud lance le nouveau projet « 3INAYA » afin que 15 000 adolescent·es, jeunes, femmes et hommes soient mieux informé·es de leurs droits et bénéficient d’un renforcement de la qualité de l’offre et d’un parcours de soins spécifiques. Concrètement, 3INAYA souhaite :

  • Renforcer la qualité et la coordination des mécanismes de promotion des droits en santé sexuelle et reproductive, notamment par la mise en place de formations dans 6 établissements de santé.
  • Promouvoir la culture de l’égalité et la lutte contre les violences sexistes via les médias locaux, des séances de sensibilisation en milieu scolaire et dans 36 centres de santé ou encore
  • Développer la prise en charge des survivantes de violences, par exemple en appuyant des centres d’écoute et d’orientation.

Le projet 3INAYA est mis en œuvre dans le cadre du partenariat Maroc-Union européenne. Santé Sud intervient dans 6 régions clés du Maroc, dont 3 régions en priorité, Béni-Mellal-Khénifra, Rabat-Salé-Kénitra et Casablanca-Settat, pour une durée de 2 ans.

Sur le même thème

Transmettre son expertise sur la formation et fidélisation des agents de santé en milieu rural

Transmettre son expertise sur la formation et fidélisation des agents de santé en milieu rural

01/07/2022

La semaine dernière, le projet d’accompagnement à l’installation des agents de santé nouvellement affectés en Centre de Santé de Base en zone rurale s’est officiellement clôturé par une cérémonie de restitution du projet, à Antananarivo, Madagascar. De 2018 à 2021, Santé Sud a apporté son assistance technique au Ministère de la Santé dans le cadre…
Madagascar
Dépister et prendre en charge la drépanocytose en Mauritanie

Dépister et prendre en charge la drépanocytose en Mauritanie

15/06/2022

Présente en Mauritanie depuis près de 30 ans, Santé Sud mène depuis 2018 un programme de lutte contre la drépanocytose, dans lequel le diagnostic para-clinique de cette maladie génétique la plus répandue au monde, reste à développer. C’est dans ce cadre que Marie-José Moinier, Présidente de Santé Sud, qualiticienne et technicienne de laboratoire, s’est rendue en…
Mauritanie
Contacter notre équipe du siège

Contacter notre équipe du siège

16/03/2020

Pauline NGUYEN, Directrice Générale : nguyen.pauline@santesud.org Sandrine FADOUL, Attachée de direction : sandrine.fadoul@santesud.org Brigitte ALARCON, Responsable Partenariats et Recherche de fonds : brigitte.alarcon@santesud.org Nicolas DÉPREZ, Responsable Administratif et Financier : nicolas.deprez@santesud.org François CALAS, Responsable de programmes : francois.calas@santesud.org Stéphanie COHEN, Responsable de programmes : stephanie.cohen@santesud.org  Aurélie DENTAN, Responsable de programmes : aurelie.dentan@santesud.org Mariam NEKKACH, Responsable de…
Clôture du projet d’aide aux jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation

Clôture du projet d’aide aux jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation

26/07/2022

  De 2019 à 2022, à travers le projet « Lil Shabab », Santé Sud et l’association tunisienne ADO+ ont pu appuyer les organisations de la société civile tunisiennes à construire, aux côtés des pouvoirs publics, des alternatives pour et avec les jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation. Il était nécessaire de…
Tunisie
Toutes les actualités