Mali

Mali et Mauritanie : Renforcer le dépistage de la drépanocytose

Mali et Mauritanie : Renforcer  le dépistage de la drépanocytose

Santé Sud intervient au Mali et en Mauritanie afin de former de technicien·nes de laboratoire au dépistage de la drépanocytose.

Lorsque non dépistée, la drépanocytose contraint les patient·es à une longue et douloureuse errance thérapeutique. Première maladie génétique mondiale, elle reste peu connue des professionnel·les de santé et des patient·es dans les pays où Santé Sud intervient, et notamment dans les zones rurales.

Depuis 2020, Santé Sud intervient au Mali pour former des technicien·nes de laboratoire au dépistage, au diagnostic et au suivi de cette maladie, en partenariat avec l’équipe du Dr Touré, référent du projet au Centre de Référence et de Lutte contre la drépanocytose. Depuis le début du projet, 22 technicien·nes de laboratoire exerçant dans des centres de santé en zones rurales ont été formé·es.

En Mauritanie, la Présidente de Santé Sud Marie-José Moinier mène actuellement une mission afin de former les technicien·nes de laboratoires d’une vingtaine de centres de santé et centres hospitaliers également situés dans des zones géographiques isolées.

Les technicien·nes ont été formé·es à conduire les tests à l’aide de tests de diagnostic rapides et à interpréter les résultats, mais également à mieux recevoir les patient·es et les conseiller et les orienter s’il se trouve qu’iels sont porteur·ses sain·es du trait drépanocytaire. Les technicien·nes bénéficieront dorénavant d’un suivi de formation.

En 2021, 3705 dépistages ont pu être réalisés suite aux interventions de Santé Sud :

  • 782 personnes savent désormais qu’iels sont porteur·ses sain·es du trait drépanocytaire et ont reçu des informations pour éviter de transmettre la maladie à leurs enfants ;
  • 162 personnes atteintes du syndrome drépanocytaire majeur pourront dorénavant bénéficier d’une prise en charge adaptée.

 

*Légende Photo : Des technicien·nes de laboratoire en formation à Bamako, Mali (janvier 2022)

 

Sur le même thème

Transmettre son expertise sur la formation et fidélisation des agents de santé en milieu rural

Transmettre son expertise sur la formation et fidélisation des agents de santé en milieu rural

01/07/2022

La semaine dernière, le projet d’accompagnement à l’installation des agents de santé nouvellement affectés en Centre de Santé de Base en zone rurale s’est officiellement clôturé par une cérémonie de restitution du projet, à Antananarivo, Madagascar. De 2018 à 2021, Santé Sud a apporté son assistance technique au Ministère de la Santé dans le cadre…
Madagascar
Dépister et prendre en charge la drépanocytose en Mauritanie

Dépister et prendre en charge la drépanocytose en Mauritanie

15/06/2022

Présente en Mauritanie depuis près de 30 ans, Santé Sud mène depuis 2018 un programme de lutte contre la drépanocytose, dans lequel le diagnostic para-clinique de cette maladie génétique la plus répandue au monde, reste à développer. C’est dans ce cadre que Marie-José Moinier, Présidente de Santé Sud, qualiticienne et technicienne de laboratoire, s’est rendue en…
Mauritanie
Contacter notre équipe du siège

Contacter notre équipe du siège

16/03/2020

Pauline NGUYEN, Directrice Générale : nguyen.pauline@santesud.org Sandrine FADOUL, Attachée de direction : sandrine.fadoul@santesud.org Brigitte ALARCON, Responsable Partenariats et Recherche de fonds : brigitte.alarcon@santesud.org Nicolas DÉPREZ, Responsable Administratif et Financier : nicolas.deprez@santesud.org François CALAS, Responsable de programmes : francois.calas@santesud.org Stéphanie COHEN, Responsable de programmes : stephanie.cohen@santesud.org  Aurélie DENTAN, Responsable de programmes : aurelie.dentan@santesud.org Mariam NEKKACH, Responsable de…
Clôture du projet d’aide aux jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation

Clôture du projet d’aide aux jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation

26/07/2022

  De 2019 à 2022, à travers le projet « Lil Shabab », Santé Sud et l’association tunisienne ADO+ ont pu appuyer les organisations de la société civile tunisiennes à construire, aux côtés des pouvoirs publics, des alternatives pour et avec les jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation. Il était nécessaire de…
Tunisie
Toutes les actualités