Algérie

Un centre pilote pour le dépistage du handicap

Un centre pilote pour le dépistage du handicap

Le premier Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) d’Algérie a récemment ouvert ses portes à Alger avec l’appui de Santé Sud. Ce centre pluridisciplinaire spécialisé en neuro-développement est une structure de dépistage précoce, de prévention et de soins dédiée aux enfants de zéro à trois ans présentant des risques de pathologies invalidantes en lien avec des problèmes de santé périnatale.

Orientés par les unités de néonatologie des hôpitaux ou d’autres structures, les enfants sont accueillis dans le CAMSP par des équipes pluridisciplinaires, parmi lesquelles des pédiatres, des pédopsychiatres, des kinésithérapeutes, des orthophonistes et des assistantes sociales. Dans ce centre, les enfants bénéficient d’une offre complète de soins et d’accompagnement, depuis la prise en charge thérapeutique au suivi psychologique, ainsi que l’aide à la socialisation et l’accompagnement des familles.

Cette initiative majeure est une des composantes du programme piloté par Santé Sud, la Fédération algérienne des personnes handicapées (FAPH) et les ministères de la Santé et de la Solidarité nationale. Il vise à réduire les cas de pathologies invalidantes du nouveau-né en renforçant la coopération entre les services de périnatalité de quatre centres hospitaliers universitaires (CHU), à Alger et à Oran.

Du suivi de la grossesse à la santé du bébé, seule une action coordonnée entre les équipes des unités de maternité et de néonatologie permet d’améliorer la prise en charge des accouchements à risque, de prévenir des drames et de diagnostiquer précocement les pathologies invalidantes du nouveau-né.

Sur le même thème

Transmettre son expertise sur la formation et fidélisation des agents de santé en milieu rural

Transmettre son expertise sur la formation et fidélisation des agents de santé en milieu rural

01/07/2022

La semaine dernière, le projet d’accompagnement à l’installation des agents de santé nouvellement affectés en Centre de Santé de Base en zone rurale s’est officiellement clôturé par une cérémonie de restitution du projet, à Antananarivo, Madagascar. De 2018 à 2021, Santé Sud a apporté son assistance technique au Ministère de la Santé dans le cadre…
Madagascar
Dépister et prendre en charge la drépanocytose en Mauritanie

Dépister et prendre en charge la drépanocytose en Mauritanie

15/06/2022

Présente en Mauritanie depuis près de 30 ans, Santé Sud mène depuis 2018 un programme de lutte contre la drépanocytose, dans lequel le diagnostic para-clinique de cette maladie génétique la plus répandue au monde, reste à développer. C’est dans ce cadre que Marie-José Moinier, Présidente de Santé Sud, qualiticienne et technicienne de laboratoire, s’est rendue en…
Mauritanie
Contacter notre équipe du siège

Contacter notre équipe du siège

16/03/2020

Pauline NGUYEN, Directrice Générale : nguyen.pauline@santesud.org Sandrine FADOUL, Attachée de direction : sandrine.fadoul@santesud.org Brigitte ALARCON, Responsable Partenariats et Recherche de fonds : brigitte.alarcon@santesud.org Nicolas DÉPREZ, Responsable Administratif et Financier : nicolas.deprez@santesud.org François CALAS, Responsable de programmes : francois.calas@santesud.org Stéphanie COHEN, Responsable de programmes : stephanie.cohen@santesud.org  Aurélie DENTAN, Responsable de programmes : aurelie.dentan@santesud.org Mariam NEKKACH, Responsable de…
Clôture du projet d’aide aux jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation

Clôture du projet d’aide aux jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation

26/07/2022

  De 2019 à 2022, à travers le projet « Lil Shabab », Santé Sud et l’association tunisienne ADO+ ont pu appuyer les organisations de la société civile tunisiennes à construire, aux côtés des pouvoirs publics, des alternatives pour et avec les jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation. Il était nécessaire de…
Tunisie
Toutes les actualités