Handicap : ensemble contre l'exclusion

Handicap : ensemble contre l'exclusion

En Afrique et au Maghreb, les personnes qui souffrent d’un handicap mental ou physique sont souvent confrontées à des discriminations quotidiennes. Les soins adaptés manquent et les centres de soins sont insuffisamment équipés et formés pour prodiguer des soins complets.

Face à ces constats, Santé Sud œuvrent pour renforcer la qualité des soins proposés aux personnes porteuses de pathologies chroniques invalidantes et l’appui aux familles par le biais de diverses activités:

  • Au Mali, Santé Sud et l’Association des Médecins Communautaires du Mali (AMC), en partenariat avec le service de psychiatrie de l’hôpital du point G, mettent en place depuis mai 2018 un réseau de soins de Santé Mentale afin d’améliorer l’accès des populations rurales à des soins de qualité en matière de prise en charge des troubles mentaux. En s’appuyant sur des médecins généralistes communautaires (MGC), Santé Sud accompagne la mise en place d’un dispositif global de sensibilisation des populations et de formation des MGC afin de garantir le dépistage, la prise en charge et une meilleure intégration des patients victimes de troubles psychiatriques. Le projet s’appuie sur un réseau de dix-neuf médecins et de 216 relais communautaires, répartis dans six régions du pays : Kayes, Koulikoro, Mopti, Ségou, Sikasso et Tombouctou.

 

  • Au Maroc, Santé Sud a formé 250 professionnels de la protection de l’enfance afin de permettre le diagnostic d’handicaps chez les enfants sans protection familiale. En effet, la prise en charge des enfants abandonnés en situation de handicap, est systématiquement organisée par des membres de la société civile. Santé Sud a créé une unité d’intervention mobile visant à diagnostiquer le handicap chez les enfants sans protection familiale.
  • En Algérie, Santé sud a permis au centre de neuro-développement Baba Hassen d’accueillir durant l’année 2019, il a accueilli et accompagné 139 enfants et leurs familles. Le centre répond à 3 besoins majeurs qui sont :➡️ Dépister de manière précoce des pathologies pouvant conduire à des situations de handicap
    ➡️ Proposer une offre de soins pluridisciplinaires facilitant le parcours de soins l’enfant
    ➡️ Assurer le suivi sur le long terme des nourrissons et enfants de 0 à 3 ansLe centre propose un ensemble de soins pour les enfants et nourrissons, de la prise en charge thérapeutique spécialisée et du traitement médicamenteux, au suivi psychologique et à l’aide à la socialisation.

 

Pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des personnes en situation de handicap et/ou souffrant de troubles mentaux, je fais un don => https://www.helloasso.com/associations/sante-sud/formulaires/1/widget

Sur le même thème

Mali et Mauritanie : Santé Sud agit pour renforcer le dépistage de la drépanocytose

Mali et Mauritanie : Santé Sud agit pour renforcer le dépistage de la drépanocytose

01/03/2022

Santé Sud intervient au Mali et en Mauritanie afin de former de technicien·nes de laboratoire au dépistage de la drépanocytose. Lorsque non dépistée, la drépanocytose contraint les patient·es à une longue et douloureuse errance thérapeutique. Première maladie génétique mondiale, elle reste peu connue des professionnel·les de santé et des patient·es dans les pays où Santé…
Mali
Portraits d’expert·es : Louise Bourgeois, sage-femme

Portraits d’expert·es : Louise Bourgeois, sage-femme

24/01/2022

Dans notre série « Portraits d’expert·es », Santé Sud donne la parole à plusieurs professionnel·les de divers domaines du secteur santé, parti·es en mission à l’étranger aux côtés de l’ONG. Avec pour devise, « Tout le monde a le droit d’être bien soigné·e », Santé Sud accompagne les acteur·rices locaux·ales, à l’international pour permettre le renforcement de structures et…
Portraits d’expert·es : Marie-José Moinier, technicienne de laboratoire et Présidente de Santé Sud

Portraits d’expert·es : Marie-José Moinier, technicienne de laboratoire et Présidente de Santé Sud

28/09/2021

Dans notre série « Portraits d’expert·es », Santé Sud donne la parole à plusieurs professionnel·les de divers domaines du secteur santé, parti·es en mission à l’étranger aux côtés de l’ONG. Avec pour devise « Tout le monde a le droit d’être bien soigné·e », Santé Sud accompagne les acteur·rices locaux·ales à l’international pour permettre le renforcement de structures…
Contacter notre équipe du siège

Contacter notre équipe du siège

16/03/2020

Dans ce contexte de crise sanitaire, nos bureaux à Marseille sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Notre équipe du siège est actuellement en télétravail. Vous pouvez nous joindre directement sur nos adresses email professionnelles : Pauline NGUYEN, Directrice Générale : nguyen.pauline@santesud.org Sandrine FADOUL, Attachée de direction : sandrine.fadoul@santesud.org Brigitte ALARCON, Responsable Partenariats et Recherche de fonds : brigitte.alarcon@santesud.org…
Transmettre son expertise sur la formation et fidélisation des agents de santé en milieu rural

Transmettre son expertise sur la formation et fidélisation des agents de santé en milieu rural

01/07/2022

La semaine dernière, le projet d’accompagnement à l’installation des agents de santé nouvellement affectés en Centre de Santé de Base en zone rurale s’est officiellement clôturé par une cérémonie de restitution du projet, à Antananarivo, Madagascar. De 2018 à 2021, Santé Sud a apporté son assistance technique au Ministère de la Santé dans le cadre…
Madagascar
Dépister et prendre en charge la drépanocytose en Mauritanie

Dépister et prendre en charge la drépanocytose en Mauritanie

15/06/2022

Présente en Mauritanie depuis près de 30 ans, Santé Sud mène depuis 2018 un programme de lutte contre la drépanocytose, dans lequel le diagnostic para-clinique de cette maladie génétique la plus répandue au monde, reste à développer. C’est dans ce cadre que Marie-José Moinier, Présidente de Santé Sud, qualiticienne et technicienne de laboratoire, s’est rendue en…
Mauritanie
Journée internationale pour l’élimination de la Fistule Obstétricale

Journée internationale pour l’élimination de la Fistule Obstétricale

23/05/2022

Les fistules obstétricales touchent encore de nombreuses femmes en Afrique. En 2021, l’UNFPA estimait ainsi qu’au moins 500 000 femmes vivaient avec une fistule dans 55 pays. En tant que complication obstétricale et affection invalidante exclusivement féminine, la fistule obstétricale constitue l’une des conséquences visibles et évitables des inégalités de genre dont sont victimes les…
Mauritanie
Toutes les actualités