Notre combat
Qui sommes-nous ?
Actions et résultats
Santé Sud en chiffres
Notre organisation
Nos partenaires
Reconnaissance

Nos savoir-faire
Nos champs d'intervention
Nos actions par pays
Un thème de santé
Les nouvelles récentes
Les Publications
Espace membres
Espace parrains
Espace presse
Evènements

Adhérer à Santé Sud
Faire un don
Faire un legs
Devenir parrain
Achats solidaires
Agir en France
Agir à l'étranger
Partenariats entreprises
Contactez-nous

S'informer sur / Espace presse / Communiqués de presse

 

[ Communiqués de presse ] - [ Dossiers de presse ] - [ Revue de presse ]

 

Communiqué de presse
6 mai 2008

Journée des orphelins du Sida, le 7 mai
L'action de Santé Sud en République Centrafricaine

 

Avec un taux de prévalence de plus de 15%, la Centrafrique est un des pays les plus touchés par le Sida. Sur 290 000 enfants orphelins (1 sur 6), 110 000 le sont suite au décès du Sida d'au moins un parent et ce nombre devrait doubler d'ici à 2015.
La solidarité familiale joue à plein (34% des ménages ont au moins un orphelin à charge, 25% des orphelins vivent dans des familles de plus de 10 personnes) mais la société ne parvient plus à prendre en charge ce fardeau croissant.
Conséquence de cette situation : Les orphelins sont dans une grande majorité victimes de violations grave de leurs droits, de spoliations, sont mal logés, mal nourris, déscolarisés (pour près de la moitié d'entre eux) et souvent exploités. Ces mauvais traitements incitent les enfants à trouver leur salut dans la rue. Les orphelins doubles (père et mère morts du Sida), suspectés d'être eux-mêmes malades et considérés comme susceptibles de contaminer les autres enfants, sont particulièrement vulnérables.

Comment améliorer les conditions de vie de ces orphelins du Sida ? Le Ministère des Affaires Sociales et de la Solidarité Nationale de la République Centrafricaine a mis en place un Plan Stratégique et choisi l'ONG Marseillaise Santé Sud pour améliorer la prise en charge de ces enfants vulnérables, en s'appuyant sur des associations locales dont il faut renforcer les capacités. Ce projet est financé par l'AFD (Association Française pour le Développement)

La petite équipe mise en place par Santé Sud en République Centrafricaine a commencé son travaill début 2008. 500 orphelins et enfants de trois quartiers de Bangui seront pris en charge. Objectif : réduire leur vulnérabilité alimentaire et sociale, les risques de contamination qu'ils encourent, les rejets et comportements stigmatisants dont ils sont l'objet et favoriser une meilleure intégration familiale et sociale.

Contact presse :
Anne Charmasson : 06 61 56 59 19
Anne Deflorenne : 04 91 95 63 45

Retour

 



 

 


 

Accueil l Connaître l S'informer l Agir | Contact

© Copyright 2016 Santé Sud