Notre combat
Qui sommes-nous ?
Actions et résultats
Santé Sud en chiffres
Notre organisation
Nos partenaires
Reconnaissance

Nos savoir-faire
Nos champs d'intervention
Nos actions par pays
Un thème de santé
Les nouvelles récentes
Les Publications
Espace membres
Espace parrains
Espace presse
Evènements

Adhérer à Santé Sud
Faire un don
Faire un legs
Devenir parrain
Achats solidaires
Agir en France
Agir à l'étranger
Partenariats entreprises
Contactez-nous

S'informer sur / Espace presse / Communiqués de presse

 

[ Communiqués de presse ] - [ Dossiers de presse ] - [ Revue de presse ]

Marseille, le 19 décembre 2008

Contact presse : Julie Bégin 04 91 95 63 45 - 06 89 39 19 74

Santé Sud : un nouveau projet pour promouvoir
les droits de la personne en situation de handicap mental
dans le bassin méditerranéen

A l'occasion du Colloque International sur " l'Autisme de l'enfant autour de la Méditerranée " organisé le 18 décembre à Marseille, L'ONG marseillaise de solidarité internationale Santé Sud présentait le projet qu'elle mènera de 2009 à 2011 en Algérie, en Tunisie et au Liban pour soutenir des actions associatives permettant de promouvoir les droits de la personne en situation de handicap mental dans le Bassin méditerranéen.

Bénéficiant du soutien du ministère des Affaires étrangères et européennes, Santé sud s'est associée à La Chrysalide Marseille, association de parents et amis des personnes de personnes en situation de handicap, la Fédération Algérienne des Handicapés Moteur (FAHM) en Algérie, l'UNAPIEI-Liban, qui regroupe 37 associations libanaises oeuvrant auprès d'enfants en situation de handicap mental et l'Union Tunisiennne d'Aide aux Insuffisants Mentaux (l'UTAIM).

Les enfants et adolescents en situation de handicap mental (troubles envahissants du développement, autisme, psychose infantile, déficience mentale…) ont besoin d'une prise en charge de qualité. Celle-ci implique un diagnostic précoce, le développement de lieux d'accueil adaptés, une prise en charge pluridisciplinaire, une aide à l'insertion. Or dans des pays où les difficultés liées aux inégalités sociales s'ajoutent souvent au handicap mental, l'accès à de tels soins reste très aléatoire. Par ailleurs le combat des associations de ces pays pour promouvoir les droits de la personne handicapée demeure encore un défi à relever. Un diagnostic plus précoce et une meilleure insertion constituent ainsi, en Algérie, en Tunisie ou au Liban, des enjeux majeurs auxquels la formation des professionnels et l'accompagnement des familles devraient permettre de répondre.

En Algérie, les professionnels de la petite enfance (sage-femmes, pédiatres, médecins généralistes…) ne sont pas formés pour dépister des troubles précoces dès la naissance. Le diagnostic intervient beaucoup trop tardivement (vers 6 ou 7 ans), compromettant les chances d'évolution optimale de l'enfant. Santé Sud travaillera avec la Fédération Algérienne des Handicapés Moteur (FAHM) à une sensibilisation des professionnels et des parents. A terme, 6000 nouveaux-nés présentés aux consultations pré-natales dans le district sanitaire de Bab-el-Oued seront examinés et pris en charge le cas échéant. Quelque 400 familles bénéficieront aussi d'une guidance parentale.

Au Liban, l'action de Santé Sud portera, en liaison étroite avec l'UNAPIEI-Liban, sur l'harmonisation du diagnostic et de l'orientation sur l'ensemble du territoire (les régions périphériques sont défavorisées du fait de la concentration des professionnels à Beyrouth et des difficultés de communication), la formation de formateurs et la guidance des parents.

En Tunisie, Santé Sud travaillera avec l'Union Tunisiennne d'Aide aux Insuffisants Mentaux (l'UTAIM) à l'intégration sociale et économique des personnes handicapées : élaboration de projets individuels d'insertion , formation des professionnels, sensibilisation des acteurs sociaux et économiques.

Ces actions s'inscrivent dans la continuité : Santé Sud travaille en effet avec ces associations depuis 1987 en Tunisie, 1992 en Algérie et 1998 au Liban. Signée le 19 décembre à 16h en présence de la presse, au siège de Santé Sud, la convention lie les deux associations françaises et les trois associations étrangères engagées dans ce programme.

Fiche projet

Dossiers de presse

Retour

 

Accueil l Connaître l S'informer l Agir | Contact

© Copyright 2016 Santé Sud