Notre combat
Qui sommes-nous ?
Actions et résultats
Santé Sud en chiffres
Notre organisation
Nos partenaires
Reconnaissance

Nos savoir-faire
Nos champs d'intervention
Nos actions par pays
Un thème de santé
Les nouvelles récentes
Les Publications
Espace membres
Espace parrains
Espace presse
Evènements

Adhérer à Santé Sud
Faire un don
Faire un legs
Devenir parrain
Achats solidaires
Agir en France
Agir à l'étranger
Partenariats entreprises
Contactez-nous

S'informer sur / Nos Actions par pays / Tunisie

Tunisie
Renforcement des capacités des structures publiques et associatives pour offrir une prise en charge adaptée aux enfants abandonnés et sans soutien familial


1. Localisation
Tunisie, Tunis pour l'Institut National de Protection de l'Enfance (INPE)
et dans les villes de Bizerte, Sousse, Monastir, Nabeul, Kairouan, Gabès, Gafsa, Médenine, Kasserine, Tunis et Sfax pour les pouponnières associatives

2. Contexte du projet
La qualité de la prise en charge de l'enfant en Tunisie, où 700 à 800 enfants sont laissés sans soutien familial chaque année, est limitée par les répercussions de l'abandon sur les enfants - carences affectives graves qui peuvent se traduire par des signes d' " hospitalisme " et des handicaps souvent rédhibitoires pour leur adoption et qui rendent nécessaire une prise en charge pluridisciplinaire selon les besoins individuels du nourrisson et du petit enfant de moins de 6 ans - et par des dysfonctionnements internes à l'INPE. Cette difficile prise en en charge a un impact sur le devenir de l'enfant qu'il soit le maintien du placement, son retour auprès de sa famille biologique ou un départ en adoption. Dans ces conditions, le projet de Santé Sud, qui a déjà coopéré avec l'INPE à deux reprises depuis 1999 et qui est présente en Tunisie depuis 1988, est de mettre en place et de renforcer des services innovants pour améliorer les conditions de vie des enfants, d'améliorer les capacités des professionnels de l'INPE et enfin de faciliter l'interaction et les échanges entre les acteurs étatiques et non étatiques.

3. Partenaires locaux
- l'Institut National de la Protection de l'Enfance (INPE)
- les pouponnières associatives
- Ministère des Affaires Sociales de la Solidarité et des Tunisiens à l'étranger, ministère de tutelle de l'INPE

4. Objectifs du projet
Ce projet a pour objectif général de favoriser l'intégration sociale des enfants sans soutien familial et de répondre aux besoins fondamentaux de l'enfant.

L'objectif spécifique du projet est d'améliorer la qualité et l'efficacité de la prise en charge des enfants sans soutien familial à l'INPE.


Les résultats attendus dans le cadre de ce projet sont :

1. L'élaboration des projets individualisés de chaque enfant en équipe pluridisciplinaire au sein de l'INPE : former un pool de référents à la méthodologie du projet individualisé pluridisciplinaire ; accompagner la mise en œuvre des projets individualisés ; accompagner la formation en cascade des équipes par le pool de référents.

2. La meilleure adaptation des pratiques professionnelles aux besoins spécifiques des enfants sans soutien familial au sein de l'INPE : consolider les compétences des équipes de l'INPE sur la prise en charge des enfants sans soutien familial ; accompagner la formation en cascade des équipes de l'INPE; favoriser l'échange de pratiques avec des équipes étrangères sur la thématique du placement familial.

3. Le travail en réseau des acteurs de l'INPE avec leurs partenaires de la protection de l'enfance pour garantir l'intérêt des enfants : organiser des réunions collectives avec les différents partenaires régionaux pour l'harmonisation des pratiques ; organiser un colloque en fin de projet pour présenter le résultat de la capitalisation des expériences.

5. Populations bénéficiaires
Groupes cibles :
L'équipe de professionnels de l'INPE représente 275 salariés répartis en 10 corps de métier : puéricultrices, éducateurs, psychologues, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, nutritionnistes, orthophonistes, infirmiers, médecins et administratifs.

Bénéficiaires finaux :
Les bénéficiaires finaux de cette action sont les enfants pris en charge dans cette institution, soit environ 484 personnes vulnérables par an, dont 50 en situation de handicap physique et mental.
Les 484 mères célibataires composent un groupe de bénéficiaires indirectes de cette action, ainsi que 290 familles d'accueil et 125 familles adoptantes.

6. Calendrier prévisionnel
La durée du projet est de 36 mois à partir de mai 2011

7. Partenaires financiers
Agence Française de Développement, CIM, Fondation SWA

 

Retour carte pays

Accueil l Connaître l S'informer l Agir | Contact

© Copyright 2016 Santé Sud