Notre combat
Qui sommes-nous ?
Actions et résultats
Santé Sud en chiffres
Notre organisation
Nos partenaires
Reconnaissance

Nos savoir-faire
Nos champs d'intervention
Nos actions par pays
Un thème de santé
Les nouvelles récentes
Les Publications
Espace membres
Espace parrains
Espace presse
Evènements

Adhérer à Santé Sud
Faire un don
Faire un legs
Devenir parrain
Achats solidaires
Agir en France
Agir à l'étranger
Partenariats entreprises
Contactez-nous

S'informer sur / Nos actions par pays / Algérie - Liban - Tunisie

Algérie - Liban - Tunisie
Promotion des droits de la personne en situation de handicap mental en Méditerranée


1. Localisation
- En Algérie, 5 communes dans le district de Bab-El-Oued à Alger ;
- En Tunisie, dans les 3 régions sélectionnées, Nord, Centre et Sud ;
- Au Liban, dans les 4 régions du pays : Beyrouth, Nord, Vallée de la Bekaa, Sud.

2. Contexte du projet
En Algérie, Santé Sud intervient depuis 1992 auprès d'associations algériennes intervenant dans le domaine de la prise en charge de la personne en situation de handicap mental.
Au Liban, ce projet s'inscrit dans la continuité du projet précédent : " Pour une prise en charge précoce et pluridisciplinaire de l'enfant autiste au Liban 2005 2008 " cofinancé par le Ministère des Affaires Etrangères et la Commission Européenne.
En Tunisie, Santé Sud intervient depuis 1987 auprès des associations tunisiennes intervenant dans le domaine du handicap mental.

3. Partenaires du projet :
- L'association La Chrysalide Marseille,
- La Fédération Algérienne des Personnes Handicapées (FAPH),
- L'Union Nationale des Associations de Parents et d'Institutions d'Enfants Inadaptés- Liban,
- L'Union Tunisienne d'Aide aux Insuffisants Mentaux.

4. Objectifs du projet :
Nous action vise à renforcer les capacités de 3 fédérations d'associations : la FAPH en Algérie, l'UNAPIEI au Liban et l'UTAIM en Tunisie afin de développer des réponses adaptées aux besoins fondamentaux des personnes en situation de handicap mental. Deux enjeux majeurs :
1) le diagnostic précoce : Il est essentiel d'intervenir selon une démarche pluridisciplinaire dès les premières années de l'enfance où se construisent les bases de possibles évolutions qui éviteront une aggravation sévère. Une prise en charge précoce permettra si ce n'est de " guérir " le trouble, au moins d'en modifier les évolutions de telle sorte que l'enfant, devenu adolescent puis adulte ait une chance d'avoir une vie sociale.
2) L'insertion socio-économique : celle-ci passe par l'élaboration de projets individualisés d'insertion décrivant les projets de vie de chaque personne en fonction de ses potentialités.

5. Bénéficiaires du projet
Les bénéficiaires finaux sont d'une part 7100 nouveaux-nés, enfants, adolescents et adultes de 0 à 30 ans qui bénéficieront d'une meilleure prise en charge et d'autre part 1400 familles qui seront accompagnées dans la démarche d'insertion socio-économique de leur enfant. Les groupes cibles sont constitués de 489 professionnels dont les compétences seront renforcées.

6. Calendrier de l'action
De 2009 à 2012, soit 39 mois.

7. Partenaires financiers
Agence Française de Développement (remplace le Ministère français des Affaires Etrangères)
Fondation Lord Michelham of Hellingly, Fondation Sanofi Espoir, Fondation Ousseimi, L'entreprise Addax Petroleum, Fondation CODIP pour l'Enfance.

Lire le dossier de presse Handicap

Voir rubrique thématique autisme - Voir rubrique thématique abandon - Voir rubrique thématique handicap

Retour carte pays


Accueil l Connaître l S'informer l Agir | Contact

© Copyright 2016 Santé Sud