Notre combat
Qui sommes-nous ?
Actions et résultats
Santé Sud en chiffres
Notre organisation
Nos partenaires
Reconnaissance

Nos savoir-faire
Nos champs d'intervention
Nos actions par pays
Un thème de santé
Les nouvelles récentes
Les Publications
Espace membres
Espace parrains
Espace presse
Evènements

Adhérer à Santé Sud
Faire un don
Faire un legs
Devenir parrain
Achats solidaires
Agir en France
Agir à l'étranger
Partenariats entreprises
Contactez-nous

Agir / Agir à l'étranger / Détails de l'offre de recrutement

 

Type de l'offre : Mission

Nom de l'offre : Etude sur la prise en charge des fistules obstétricales en Mauritanie

Durée :

Description :

TERMES DE REFERENCE

Etude sur la prise en charge des fistules obstétricales

en Mauritanie

 

 

  1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

En 2020, Santé Sud et Médicos del Mundo España, deux ONG internationales de santé présentes en Mauritanie depuis plusieurs décennies, se sont réunies en consortium mené par Médicos del Mundo España afin de mettre en œuvre un Projet de renforcement du continuum des soins de santé sexuelle, reproductive et infantile et de lutte contre toute forme de violences basées sur le genre, dans le cadre d’un financement d’Expertise France, via l’initiative Minka financée par l’Agence Française de Développement.

Ce projet vise à contribuer à la réduction de la morbi-mortalité maternelle et infantile et à la défense des droits humains avec une approche genre, en améliorant la demande et l'offre des services de santé primaire en Mauritanie. Ses zones d’intervention sont le Guidimakha, l’Assaba, et le Hodh El Gharbi.

En réponse aux besoins observés dans ces 3 zones, le projet vise à renforcer les mécanismes de protection sociale de base, de prévention, de promotion et d’éducation pour la santé. Il s’appuira sur les services existants et renforcera la coordination entre les acteurs·rices présent·es afin d’assurer un continuum de soins en santé sexuelle, reproductive et infantile (SSRI), incluant la prévention et la prise en charge des violences basées sur le genre (VBG), des fistules obstétricale (FO) et de la malnutrition aigüe sévère (MAS).

La stratégie retenue pour cela repose sur l’ensemble des jalons de la pyramide de santé à travers :

  • Le renforcement des capacités des acteurs communautaires
  • Le renforcement des capacités des soins de santé primaire
  • La prise en charge des violences basées sur le genre et des fistules obstétricales

La prise en charge des fistules obstétricales reposera sur :

  • La recherche active des cas au niveau communautaire
  • Le référencement des cas vers le niveau régional par le niveau primaire
  • L’organisation de 3 campagnes de réparation visant à :

 

i)       Former des professionnel·les de santé des centres hospitaliers régionaux(CHR de Selibaby, Kiffa et Ayoun) des trois régions ciblées, au sein desquels des chirurgien·nes seront identifié·es en tant que groupes cibles de formations-actions conduites par les expert·es de l’AFOA. L’objectif à terme sera de structurer un réseau de professionnel·les de santé formé·es pour assurer la réparation chirurgicale des fistules obstétricales, ceci dans un objectif de pérennité de la prise en charge dans les régions d’intervention du projet.

 

ii)      Assurer des chirurgies réparatrices pour environ 118 femmes victimes de fistules obstétricales (40 femmes par campagne en moyenne). Ce 2ème volet sera opéré grâce à un fonds de prise en charge mis à disposition des femmes identifié·es pour assurer leur déplacement et la prise en charge complète, en complémentarité du fonds mis à disposition par l’UNFPA. Les équipements médicaux nécessaires à la réparation seront également mis à disposition.

  • La prise en charge psychosociale et l’accompagnement à la résilience des bénéficiaires de réparations chirurgicales par les unités spécialisées de prise en charge (USPEC) des violences basées sur le genre structurées au niveau des CHR
  • Le suivi par les soins de santé primaire des femmes bénéficiaires d’une réparation

 

  1. ETUDE SUR LES BARRIERES D’ACCES AUX SOINS POUR LES FEMMES VICTIMES DE FISTULES OBSTETRICALES EN MAURITANIE

Objectif général : Conduire une étude préalable sur la prise en charge des fistules obstétricales en Mauritanie

Objectifs spécifiques :

(1)   Elaborer un état des lieux précis des dispositifs de prise en charge des fistules obstétricales existants, incluant une analyse des difficultés, freins, atouts et réussites des activités menées en Mauritanie : barrières rencontrées par les femmes victimes de fistules obstétricales dans les régions d’intervention du projet, difficultés au niveau communautaire, primaire et hospitalier, niveau de formation des ressources humaines en santé, mécanismes de financements existants (et analyse de leurs difficultés éventuelles), etc.

 

(2)   Elaborer des recommandations opérationnelles pour la mise en œuvre des activités de renforcement de l’accès aux soins de réparation et de suivi des fistules obstétricales dans les régions d’intervention du projet (Guidimakha, Assaba et moughataa de Tintane - Hodh El Gharbi)

Résultats attendus :

-        Les données disponibles concernant la prévalence des fistules obstétricales dans les régions ciblées par le projet (Guidimakha, Assaba et moughataa de Tintane dans le Hodh El Gharbi) sont renseignées et permettent d’approcher la prévalence des fistules obstétricales dans les régions cibles

 

-        Les dispositifs de prise en charge existants mis en œuvre par les autorités publiques de santé et les partenaires techniques et financiers (UNFPA, AFD, etc.) et les complémentarités à apporter à ces dispositifs dans une perspective de santé publique sont identifiés, analysés et renseignés

 

-        Les difficultés, freins, atouts et activités réussies des dispositifs existants sont identifiés, analysés et renseignés.

 

-        Des recommandations opérationnelles permettant le renforcement du système de santé pour la prise en charge des fistules obstétricales dans les régions cibles d’intervention sont formulées. Ces recommandations devront être définies selon une approche de santé publique et viser le renforcement du système de santé à assurer des soins complets et de qualité qui incluent à la fois (i) le diagnostic et (ii) l’accès à une prise en charge globale : chirurgie réparatrice, suivi post-opératoire par les soins de santé primaires, accompagnement psycho-social pour la résilience.

 

-        Tout autre paramètre pertinent pour renforcer la prise en charge complète, durable et de qualité des fistules obstétricales est identifié et renseigné.

 

 

  1. METHODOLOGIE

La méthodologie repose sur :

 

(1)   L’analyse du contexte sur la base de la bibliographie existante à constituer et l’identification des acteur·rices clefs à rencontrer

 

(2)   L’échange et la collecte d’informations auprès des acteur·rices clefs de la prise en charge des fistules obstétricales en Mauritanie et dans les régions cibles du projet (Guidimakha, Assaba, Hodh El Gharbi (moughataa de Tintane)) à travers :

 

-        Le recueil d’information auprès des acteur·rices clefs à identifier et à rencontrer (autorités publiques de santé, partenaires techniques et financiers, directeur·rices d’établissements de santé primaires et de référence)

 

-        Le recueil d’information auprès des agent·es de santé, agent·es de santé communautaires et populations dans les régions d’intervention, par l’intermédiaire de questionnaires à constituer et relayés par les équipes de mise en œuvre du projet (techniciens de santé et genre, agent·es et relais communautaires).

 

  1. LIVRABLE ATTENDU

Une étude sur la prise en charge des fistules obstétricales en Mauritanie, couvrant l’ensemble des items listés paragraphe 2.


  1. CALENDRIER DE MISE EN ŒUVRE :

 

8 semaines maximum pour la durée totale de l’étude. Calendrier indicatif :

-        2 semaines pour l’analyse du contexte et la préparation de la collecte d’informations

-        4 semaines pour la collecte d’informations

-        2 semaines pour l’analyse des données, interprétations et rédaction de l’étude

 

Le calendrier proposé devra impérativement inclure des temps de validation avant la mise en œuvre de chaque étape, et des temps de restitution intermédiaires avec l’équipe de pilotage du projet. Ces temps de validation / restitution pourront inclure des demandes de précisions / révisions à apporter à l’étude en vue de sa validation finale.

 

Remise de l’étude au plus tard le 30 octobre 2021.


  1. PROFIL ET COMPETENCES REQUISES

 

-        Expertise en santé publique

-        Expérience préalable dans la conduite d’études de santé publique sur le terrain

-        Connaissance des problématiques de l’Afrique Sahélienne, incluant les problématiques liées à la santé sexuelle et reproductive / santé maternelle et néonatale

-        Autonomie et initiative

-        Esprit d’analyse et de synthèse

-        La connaissance de la Mauritanie, voire des zones d’intervention du projet serait très appréciée

 

  1. PRESENTATION DES OFFRES :

 

7.1.Offre technique (maximum 10 pages, hors annexes) :

 

-        Lettre de motivation

-        CV du·de la consultant·e. En cas de candidature d’une équipe, CV du chef d’équipe et de chacune des personnes mobilisées pour la conduite de l’étude

-        Note méthodologique (incluant la compréhension des TDR, du contexte et des enjeux de l’étude, la méthodologie détaillée de conduite de l’étude, une proposition de planning).

-        Références détaillées des expériences / recherches en lien avec l’étude proposée.

 

Par souci de transparence et de déontologie, les candidatures proposées devront démontrer leur impartialité et l’absence de liens d’intérêt vis-à-vis des dispositifs de prise en charge des fistules obstétricales en Mauritanie. Toute proposition impliquant des expert·es ayant un lien ces dispositifs sera écartée.

 

7.2.Offre financièredétaillée et libellée en euros et faisant apparaitre à minima les rubriques suivantes (maximum 1 page) :

 

-        Honoraires

-        Transports internationaux

-        Transports nationaux

-        Hébergement

-        Autres dépenses

 

L’enveloppe financière disponible pour cette étude est de 10.000 euros maximum.

 

Les offres doivent être soumises en français avant le 21 juillet 2021 (17H00 heure de Paris) et être envoyées à l’adresse suivante : ap3@santesud.org

 

7.3.Critères principaux d’attribution du marché :

 

-        Compréhension des enjeux et méthodologie proposée.

-        Proposition financière.

-        Expérience et références sur la thématique/la zone d’intervention.

-        Impartialité et absence de liens d’intérêt avec les dispositifs de prise en charge des fistules obstétricales en Mauritanie.

 

 

 

 

 

Cliquez ici pour postuler



Accueil l Connaître l S'informer l Agir | Contact


© Copyright 2008, Santé Sud